Manque de globules blancs : causes, symptômes et traitement

Manque De Globules Blancs
Soigner un manque de globules blancs

Dans l’article du jour, on vous explique que faire si vous présentez un manque de globules blancs ! Vous apprendrez entre autres quelles sont les causes de cette maladie, comment reconnaître les symptômes d’une neutropénie ou leucopénie et quel traitement est prescrit pour un manque de leucocytes.

Quels sont les symptômes d’un manque de globules blancs ?

Les globules blancs aident le corps à lutter contre les infections et autres maladies et avec leur diminution le sujet a plus de risque d’infection.

Le manque de globules blancs chez un patient est souvent désigné par deux mots notamment : la neutropénie ou la leucopénie.

La neutropénie et la leucopénie peuvent alors êtres causées par différentes causes notamment :

  • La chimiothérapie ;
  • la radiothérapie ;
  • prise de médicament biologique comme le rituximab ou encore l’interleukine ;
  • la leucémie ou autre maladie de la moelle osseuse.

Les symptômes d’un manque de leucocytes

Les symptômes qui sont le plus souvent associés à une neutropénie ou une leucopénie sont :

L’anémie qui est le symptôme le plus associé à un manque de globules blancs. Les personnes atteintes d’anémie sont souvent sujettes à une fatigue intense, des essoufflements en réalisant des exercices, des palpitations cardiaques, une peau pâle, des difficultés respiratoires, des insomnies, des crampes musculaires…

La ménorragie chez la femme, qui est représentée par un écoulement de sang anormal lors des règles avec des périodes menstruelles plus longues.

Les autres symptômes qui peuvent aussi être le signe d’une neutropénie sont :

  • Une fatigue intense ;
  • des maux de tête ;
  • des humeurs irritables ;
  • des migraines.

Dans des cas plus graves, le patient peut présenter d’autres signes comme : une forte fièvre, des pneumonies, des enflures au niveau des ganglions, des abcès hépatiques…

Et avec le système immunitaire qui est déficient, le patient qui présente un manque de globules blancs peut développer une infection qui peut être d’origine parasitaire, bactérienne, virale…sur la peau, le système digestif ou autre partie du corps, et les symptômes des infections dues au manque de globules blancs sont alors :

  • Enflure et rougeur ;
  • fièvre et frissons ;
  • plaques rouges ou blanches dans la bouche ou lésions ;
  • essoufflement et forte toux ;
  • mal de gorge ;
  • brûlure ou douleur lorsque vous urinez ;
  • diarrhée.

Les facteurs de risque de la neutropénie ou la leucopénie

Les différents facteurs de risque qui peuvent être en cause de l’apparition de cette maladie, en l’occurrence le manque de globules blancs sont entre autres les maladies qui touchent principalement à la moelle osseuse, au foie et à la rate.

Mais il existe aussi d’autres facteurs de la vie courante qui peuvent provoquer la neutropénie ou la leucopénie notamment une alimentation peu saine et déséquilibrée, une sous alimentation, une vie sédentaire, stress, carence en vitamines et minéraux…

Traitement contre la neutropénie ou la leucopénie

Une neutropénie ou la leucopénie peut être diagnostiquée à partir de la réalisation d’un simple examen physique, présence d’anomalies au niveau des ganglions ou rate qui sont les lieux de production de leucocytes.

Mais aussi avec un hémogramme avec aspiration de la moelle osseuse ou encore via une biopsie des ganglions lymphatiques.

Le traitement d’un manque de globules blancs est souvent fait avec une stimulation de production de globules blancs, et cela avec la stimulation de la moelle osseuse.

Généralement, on préconise aussi un apport en vitamines notamment en vitamine B, celles-ci sont étroitement liées à la production des cellules de la moelle osseuse.

Avec aussi un traitement à base de protéine qui régule l’activité cellulaire, cytokines…

A cette stimulation de la moelle osseuse, le patient qui est atteint de manque de globules blancs suit un traitement de lutte contre les infections qui est le plus souvent associé à une stimulation du système immunitaire.